• Amandine Raths

Jour 1/4 : repérage dans les rues de Rome




Arrivés à l’aéroport Ciampino un peu avant 9 heures le lundi 6 janvier, nous avons pris la navette Terravision (réservée au préalable pour seulement 9 euros aller-retour par personne) qui nous a emmenés jusqu’à la gare de Rome-Termini dans le centre. De là, nous devions encore prendre un bus jusqu’au centre historique où se trouvait notre hôtel à 3 kilomètres de là. Bus qui était d’ailleurs en retard et bondé, mais je pense que l’Epiphanie y était pour quelque chose...


Notre hôtel était le « Relais Arco della Pace », mais le check-in devait se faire à 250 mètres de là, au « Relais Palazzo Taverna ». Nous avons très bien été accueillis par le réceptionniste qui nous a donné toutes les informations nécessaires. N’oubliez pas qu’une taxe de séjour s’applique à Rome et qu’elle est à régler en cash dès votre arrivée à l’hôtel. Pour notre part, elle s’élevait à 3,50 euros par nuit et par personne.


Nous nous sommes ensuite dirigés vers le bâtiment où nous allions séjourner. Nous y avions la chambre 201 et je ne peux que vous la conseiller ! Confortable et spacieuse, nous avions cependant une vue sur les toits, mais cela nous importait peu étant donné la carte postale qui nous attendait depuis les trois terrasses de l’établissement. La plus haute offrait même une vue à 360 degrés sur la ville (oui oui, c’est bien de la première photo que je parle) dont le Château Saint-Ange, le Monument à Victor-Emmanuel II et la coupole de la Basilique Saint-Pierre.



La chambre n’étant pas disponible avant 14 heures, nous avons tout de même pu y déposer nos bagages avant de partir à la découverte de Rome. De toute façon, en cas d’arrivée en avance ou de départ tardif, vous pouvez toujours laisser vos valises à la réception du « Relais Palazzo Taverna ».


Premier stop : la Piazza Navona. Située à à peine 200 mètres de l'hôtel, au coeur du centre historique, cette place est l’une des plus belles et des plus célèbres de Rome. Prenez le temps d’y admirer ses trois fontaines dont celle de Neptune, du Maure et des Quatre-Fleuves. Cette dernière, surmontée d’une obélisque, était pour moi la plus impressionnante de la place. N’hésitez pas non plus à vous attarder sur l’église Sainte-Agnès en Agone située juste à côté.



Nous nous sommes ensuite dirigés vers le Panthéon, édifice religieux situé sur la Piazza della Rotonda. Temple dédié aux divinités à l'origine, il a été converti en église au VIIe siècle. Sa visite est gratuite, donc profitez-en pour y admirer la plus grande coupole de l’Antiquité ! Si vous désirez plus d’informations sur ce monument, n’hésitez pas à vous munir d’un audioguide.



A quelques rues de là se trouve la fontaine la plus célèbre d’Europe (rien que ça !), la fontaine de Trévi. Au centre, le dieu Neptune sur son char, entouré de nombreuses statues et d’un palais baroque à l’arrière-plan. La tradition veut qu’on y lance deux pièces de monnaie : l'une pour faire un voeu, et la seconde pour s’assurer de retourner à Rome. Pas moins d'un million d’euros y serait ainsi lancé chaque année !



Quelques minutes de marche plus tard, nous voilà arrivés à la Piazza di Spagna située au pied des nombreux et larges escaliers menant à l’église de la Trinité-des-Monts. Au centre de la place, vous pourrez à nouveau admirer une fontaine, mais cette fois plus petite ; il s’agit de la fontaine Barcaccia.



Après avoir fait un petit détour par l’église, longez la rue en sortant à droite jusqu’au Pincio, l’une des nombreuses collines de Rome. Profitez des quelques miradors sur le chemin, puis découvrez la Piazza del Popolo d’en haut depuis la Piazza Napoleone.



C’est donc sur la Piazza del Popolo que notre première journée à Rome s’est terminée. Il faut dire que les journées d’hiver y sont courtes étant donné que le soleil se couche déjà avant 17 heures, mais en vous levant suffisamment tôt, nul doute que vous pourrez profiter de votre séjour au maximum !



Le récit de notre seconde journée à Rome se trouve juste ici !



0 vue

Copyright © 2020 · Be March 26